Madaba

À seulement 30 km au sud d'Amman, le long de l'antique Voie Royale, vieille de 5000 ans, se trouve un de ces lieux mémorables de la Terre Sainte. Après avoir traversé une série de sites antiques, la première ville que vous atteindrez est Madaba, connue comme la “ville des Mosaïques”. Une de ses églises abrite une fabuleuse carte Chrétienne. 
 
Surtout célèbre pour ses remarquables mosaïques Byzantines et Ommeyyades, Madaba est le lieu saint où se trouve la Mosaïque du 6ème siècle représentant la carte de Jérusalem et de la Terre Sainte. Avec deux millions d'éléments en pierre locale et ornés de couleurs vives, la mosaïque dépeint les collines et les vallées, les villages et villes jusqu'au Delta du Nil. 
 
La mosaïque de Madaba recouvre le sol de l'Église Grecque Orthodoxe de Saint George, située au nord-ouest du centre-ville. L'Église fut construite en 1896, sur les ruines d'une église Byzantine plus ancienne datant du 6ème siècle. La mosaïque mesurait à l'origine 15 mètres sur 6 mètres, seul un quart a pu être préservé.
 
D'autres chefs d'oeuvre en mosaïque ont été repertoriés dans l'Église de la Vierge et des Apôtres. Dans le Musée Archéologique, de nombreuses mosaïques sont exposées, représentant une profusion de fleurs et plantes, oiseaux et poissons, animaux et bêtes exotiques, ainsi que des scènes de la mythologie et des scènes quotidiennes de chasse, pêche et d'agriculture. Des centaines d'autres mosaïques du 5ème siècle jusqu'au 7ème siècle sont encore abritées dans les églises et maisons de Madaba.
 
Conformément à l'engagement de la Jordanie de préserver et de restaurer ces chefs d'oeuvre, le périmètre du Musée et du Parc Archéologique englobe les vestiges de plusieurs églises Byzantines, dont celles exceptionnelles de l'Église de la Vierge et du Hall d'Hippolyte, situé dans un manoir du 6ème siècle.
 
À proximité de l'Église de la Vierge se trouve l'Institut pour les Arts de Mosaïques et la Restauration de Madaba, qui intervient sous le Ministère du Tourisme. Il s'agit du seul projet de ce type au Moyen Orient, l'Institut forme des artisans à l'art de la fabrication, la réparation et la restauration des mosaïques.
Inscrivez-vous à notre newsletter
À seulement 30 km au sud d'Amman, le long de l'antique Voie Royale, vieille de 5000 ans, se trouve un de ces lieux mémorables de la Terre Sainte. Après avoir traversé une série de sites antiques, la première ville que vous atteindrez est Madaba, connue comme la “ville des Mosaïques”. Une de ses églises abrite une fabuleuse carte Chrétienne. 
 
Surtout célèbre pour ses remarquables mosaïques Byzantines et Ommeyyades, Madaba est le lieu saint où se trouve la Mosaïque du 6ème siècle représentant la carte de Jérusalem et de la Terre Sainte. Avec deux millions d'éléments en pierre locale et ornés de couleurs vives, la mosaïque dépeint les collines et les vallées, les villages et villes jusqu'au Delta du Nil. 
 
La mosaïque de Madaba recouvre le sol de l'Église Grecque Orthodoxe de Saint George, située au nord-ouest du centre-ville. L'Église fut construite en 1896, sur les ruines d'une église Byzantine plus ancienne datant du 6ème siècle. La mosaïque mesurait à l'origine 15 mètres sur 6 mètres, seul un quart a pu être préservé.
 
D'autres chefs d'oeuvre en mosaïque ont été repertoriés dans l'Église de la Vierge et des Apôtres. Dans le Musée Archéologique, de nombreuses mosaïques sont exposées, représentant une profusion de fleurs et plantes, oiseaux et poissons, animaux et bêtes exotiques, ainsi que des scènes de la mythologie et des scènes quotidiennes de chasse, pêche et d'agriculture. Des centaines d'autres mosaïques du 5ème siècle jusqu'au 7ème siècle sont encore abritées dans les églises et maisons de Madaba.
 
Conformément à l'engagement de la Jordanie de préserver et de restaurer ces chefs d'oeuvre, le périmètre du Musée et du Parc Archéologique englobe les vestiges de plusieurs églises Byzantines, dont celles exceptionnelles de l'Église de la Vierge et du Hall d'Hippolyte, situé dans un manoir du 6ème siècle.
 

À proximité de l'Église de la Vierge se trouve l'Institut pour les Arts de Mosaïques et la Restauration de Madaba, qui intervient sous le Ministère du Tourisme. Il s'agit du seul projet de ce type au Moyen Orient, l'Institut forme des artisans à l'art de la fabrication, la réparation et la restauration des mosaïques.