Blog de Memphis Tours

Guide des Sites du Patrimoine Mondial de l’UNESCO - 1ère Partie

1972 est l’année où l’UNESCO a eu l’idée de créer une Convention protégeant les patrimoines mondiaux. Certains ont une signification historique, d’autres culturelle ou même parfois scientifique. Légalement protégés par plusieurs traités internationaux, ces lieux ont pour but de préserver l'humanité et les intérêts collectifs. 

En 1978, ce fut l’inscription des premiers sites. Dès lors, tous les ans, plusieurs pays ont proposé des éléments formant partie de de leur héritage afin d’obtenir cette appellation culturelle prestigieuse qui est le site patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Les critères de sélections pour les sites de l’UNESCO sont la présentation d’un échange important de valeurs humaines, sur une période spécifique, sur les développements, de l'urbanisme, de la conception des paysages ou des arts monumentaux. 

Le lieu doit aussi être un exemple exceptionnel d'utilisation du sol traditionnels représentatifs d'une culture. Certains sites sont aussi des représentations de chef-d’œuvre de créativité humaine. Un patrimoine Mondial de l’UNESCO est également un endroit unique représentant la culture, une civilisation vivante ou parfois disparue. 

Ils peuvent aussi être associés matériellement à des traditions ou des événements, des idées ou des croyances, des symboles artistiques aussi bien que littéraires mettant en avant une signification totalement unique.

 

En ce qui suit, nous allons découvrir quelques sites du patrimoine mondial de l’UNESCO dans tous les continents.

 

Thugga (Dougga) en Afrique

 

Thugga est un site à la fois spectaculaire et d'un intérêt exceptionnel en Tunisie, qui compte 8 sites de l’UNESCO. Construit sur un plateau en pente surplombant la riche vallée du fleuve Khalled, Dougga existait déjà à la fin du IVe siècle avant J.C. Cette ville importante est peut-être la première capitale du royaume des massyles. 

Pendant les deux premiers siècles de l'Empire romain sur son territoire, elle a été témoin de la coexistence de ces deux communautés juridiquement distinctes. L'une d’elle avait un statut de pèlerin, composée de la population indigène. Puis, l'autre de colons était composée de citoyens romains, de civilisation gréco-romaine.

Cette coexistence a laissé son empreinte sur l'aspect urbain et général de la ville. Thugga a livré les plus anciennes inscriptions libyennes datées. C'est le seul site où l'utilisation de l'épigraphie libyenne est certifiée pour les écritures publiques.  

Le plus connu de ses vestiges est le célèbre mausolée connu sous le nom d’Atban. Ce monument date de la 2ème moitié du 2ème siècle avant J.C. La ville a conservé une grande partie de son urbanisme Numidie. Toutefois, très vite, ce patrimoine mondial de l'UNESCO a commencé à être dotée de monuments tels que les typiques arcs de triomphe romains et les sources thermales publics.

 

La Chaussée des Géants en Europe

 

Parmi les 32 sites classés au patrimoine de l'UNESCO au Royaume-Uni, la Chaussée des Géants, promontoire de colonnes de basalte. Elle s’étend sur une longueur de 6 km sur la côte nord de l'Irlande du Nord. Il se trouve au bord du plateau d'Antrim, entre Causewayhead et Benbane Head, à 40 km au nord-est de Londonderry. 

On compte environ 40 000 de ces piliers de pierre, chacun d'entre eux ayant généralement 5 à 7 côtés irréguliers. Ces derniers sont agencés sur les parois de la falaise et ressemblent à des marches qui s'enfoncent dans la mer.

Étudiée pour la première fois en 1693, la formation a été analysée intensivement par les géologues. La Chaussée des Géants et ses environs côtiers ont été légués au National Trust en 1961. 

Par la suite, le site a été étendu à quelque 80 hectares. Il a été désigné comme site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1986. Il est protégé non seulement pour sa beauté, mais aussi pour ses falaises, ses bords de mer, ses marais et ses prairies. 

Ces lieux abritent une cinquantaine d'espèces d'oiseaux, ainsi que plus de 200 espèces de plantes. Les humains se sont installés autour de la Chaussée des Géants au XIXe siècle, mais le site est toujours inhabité.

 

Rangiri Dambulla en Asie

 

Situé au beau milieu du Sri Lanka, qui compte 8 sites classés à l'UNESCO, ce temple rupestre est considéré comme un site bouddhiste qui se concentre sur une série de 5 sanctuaires pariétaux. 

Au début du IIIe siècle avant J.C, des demeures de moines bouddhistes habitant dans cette forêt et des grottes indigènes ont été transformées en l'un des plus imposants et des plus remarquables complexes bouddhistes de la région d'Asie du Sud ainsi que du Sud-Est.

Conformément à des pratiques rituelles bouddhistes et à un patronage royal continu, les sanctuaires des grottes ont fait l'objet de nombreux programmes de rénovation et de remise en état avant de prendre leurs formes intérieures actuelles.

Les immenses espaces intérieurs de ces sanctuaires ne sont guère cloisonnés. Cependant, elles sont spatialement différenciées par un agencement délibéré et subtil de certaines sculptures polychromes. 

Ces dernières sont d'une qualité artisanale exceptionnelle et décorées de brillantes compositions de fresques murales. Ce site du patrimoine mondial de l'UNESCO est très bien placé dans le monde bouddhiste. Cela grâce à son amalgame de la continuité des traditions de pratiques conformistes bouddhistes vivantes aux pèlerinages qui se font depuis plus de deux millénaires.

 

Le parc national de Yosemite en Amérique du Nord

 

Parmi les 24 sites de l'UNESCO aux Etats-Unis, le parc national de Yosemite qui offre une grande gamme d'activités et de découvertes touristiques. La vallée est un canyon de 11 km de large avec des formations rocheuses incroyables. Par exemple, El Capitan est l’un des plus hauts monolithes de granit au monde et l'une des meilleures destinations d'escalade. Les chutes de Yosemite sont les plus grandes d'Amérique du Nord et offrent des vues à couper le souffle. 

Les visites sont plus agréables au printemps, car elles sont entièrement couvertes de neige fondante. Le parc est également connu pour ses séquoias géants, dont l'âge est estimé à plus de 3 000 ans.

Le temps à Yosemite varie tout au long de l'année. Pendant l'été, les précipitations sont minimales. Les températures élevées sont généralement chaudes mais confortables, se situant dans la partie supérieure des années 70 à la partie inférieure des années 90. 

Les températures basses peuvent descendre jusqu'à 40 degrés la nuit pendant les mois d'été. Le printemps marque le début de la saison des pluies dans le parc. Pendant l'hiver, les tempêtes peuvent s'approcher rapidement et durer plusieurs jours, déversant de fortes chutes de neige sur le parc.

 

Quebrada de Humahuaca en Amérique du Sud

 

Une vraie merveille géologique, Quebrada de Humahuaca fait partie de l'histoire de l'Argentine qui possède 11 sites classés à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La vallée désertique a conservé des traces de vie remontant à 10 000 ans. Elle retrace les premières tribus de chasseurs-cueilleurs aux communautés préhispaniques, en passant par la culture inca, les colonisateurs espagnols, jusqu'à la lutte pour l'indépendance au XXe siècle. 

C'est à peu près toute l'histoire de cette nation qui se trouve à cet endroit. Cette étendue de couleurs terreuses a été créée par des strates géologiques superposées.

Au nord de Jujuy, la mémorable Quebrada de Humahuaca serpente vers le nord en direction de la Bolivie. C'est un paysage rude mais vivant, un réseau de canyons secs mais fluviaux surplombés par des montagnes aux strates sédimentaires. Ils ont été érodés dans des formations festonnées spectaculaires révélant ainsi un spectre de vagues ondulantes de couleurs. 

La palette de cette vallée est un patrimoine mondial de l’UNESCO. Il change constamment, passant de nuances de blanc crème à des rouges riches et profonds. Les formations rocheuses rappellent par endroits un collier de dents de requin, dans d'autres cas l'épine dorsale noueuse de bêtes indicibles.

 

Les îles subantarctiques

 

Ces îles sont de minuscules havres formant partie de la faune très abondante et unique de la planète. Elles se trouvent dans la zone tempérée fraîche ou subantarctique au sud et à l'est de la Nouvelle-Zélande, qui compte 3 sites de l’UNESCO, dans le grand océan austral qui entoure l'Antarctique. 

C'est une mer souvent balayée par les vents violents et l’accès est parfois interdite. Les îles subantarctiques sont composées de 6 groupes : les îles Bounty, les Antipodes, les Snares, les îles Auckland, l'île Campbell et l'île Macquarie. La flore et la faune sont densément concentrées dans ces îles.

Le nombre de plantes et d'oiseaux de mer indigènes que l'on trouve dans les îles subantarctiques est bien plus important que celui des groupes similaires de l'Atlantique Sud et de l'océan Indien. 

Il n'est donc pas étonnant que ces îles soient toutes des réserves naturelles et des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. En tant que telles, les gouvernements néo-zélandais et australien qui les administrent accordent aux îles subantarctiques une haute protection.

 

Taputapuatea marae en Océanie

 

Beaucoup de gens pensent que Taputapuatea marae date d'environ 1000 ans après J.C. Il est situé au cœur du paysage culturel, sur l'île de Raiatea. C’est l'une des merveilles des îles de la Société, faisant partie du territoire de la Polynésie française. Il est vénéré par de nombreux Polynésiens.

Le marae était un espace religieux et public où auparavant la communauté se réunissait pour des cérémonies et des rituels. Construit sur le cap Matahira-i-te-ra'i, il est considéré comme une zone où vivaient les dieux et où les humains pouvaient interagir avec eux.

Le marae était initialement dédié au dieu créateur du panthéon polynésien, Ta'aroa. Il est à l'origine une divinité de la mer. Toutefois, il semble que les prêtres de Taputapuatea aient fait de lui le dieu suprême à un moment donné. 

Autour du XVIIIe siècle, l'espace cérémoniel et religieux a été consacré au dieu de la guerre, Oro. Le culte de ce dernier était associé aux sacrifices humains.

 

Si vous avez besoin d’inspiration pour visiter des patrimoines mondial de l'UNESCO dans les quatres coins du monde, Memphis Tours peut professionnellement vous servir et guider. l’agence est même disposée à vous procurer des guides très cultivés. Ses spécialistes vous aideront à comprendre les subtilités culturelles ou naturelles de ces merveilles. Pour plus d’informations sur ces sites si convoités par les touristes, n’hésitez pas à lire nos prochains articles!

Tours en plus
Réseaux Sociaux

Vous aimerez aussi