Blog de Memphis Tours

Célèbres sarcophages du monde

Les cercueils anciens, connus sous le nom de sarcophages, représentent souvent le grand talent artistique de nos ancêtres, avec des sculptures et des écritures colorées que l'on voit et ressent encore sur chaque sarcophage ancien. Les anciens Égyptiens croyaient en l'au-delà et au réveil après la mort. C'est pourquoi ils travaillaient dur pour préserver leurs morts de la meilleure façon possible afin qu'ils puissent se rendre dans l'au-delà. 

 

Découvrez dans cet article les plus célèbres et les plus beaux cercueils anciens jamais découverts dans le monde. 

 

 

Toutankhamon, la momie et le sarcophage, Égypte

 

Au sujet des anciens tombes, on ne peut pas manquer celle de Toutankhamon, située en Egypte. Le sarcophage et le tombeau de Toutankhamon sont les plus étonnants jamais vus. Il a été enterré dans une série de trois cercueils dorés emboîtés les uns dans les autres. Les trois cercueils dorés ont été placés dans un sarcophage en granit et entourés de quatre sanctuaires en bois.

C'était le plus grand mais aussi le plus étonnant des cercueils antiques. Sans oublier le masque en or de 24 kilos qui a été mis sur sa tête et ses épaules avec élégance et beauté, et qui est maintenant exposé au Musée égyptien du Caire

Les historiens pensent que la mort du roi Tut a dû être soudaine en raison de la petite taille du tombeau. Ils croient que la mort soudaine du roi a obligé les gens à se préparer très rapidement pour son enterrement.

Malgré le manque du temps, le tombeau du roi était rempli de plus de 5 000 objets, dont des souvenirs, des vêtements et d'autres objets à utiliser dans l'au-delà. Il a fallu près d'une décennie à Howard Carter, l'archéologue britannique, et à son équipe pour vider la tombe. 

 

Les 30 cercueils découverts à Louxor, Égypte

 

En 2019, trente cercueils en bois renfermant des hommes, des femmes et des enfants ont été découverts dans la Vallée des Rois à Louxor, en Égypte. On pense que les momies retrouvées sont des familles de grands prêtres. Les trente anciens cercueils égyptiens sont datés d'environ 3 000 ans. Les cercueils seront bientôt exposés au Grand Musée égyptien.

Ce qui rend cette découverte unique, c'est qu'elle est la plus importante de ce genre depuis près d'un siècle. Les cercueils mettent en évidence la croyance de l'Égypte ancienne dans la vie après la mort, avec tous les textes religieux colorés et les sculptures sur chacun d'eux.

De plus, les couleurs que l'on peut encore voir sur chaque cercueil, même après presque 3,000 ans, sont une preuve de l'incroyable art des anciens Egyptiens. De plus, le livre des morts, trouvé dans chacun des cercueils, était supposé à aider les morts à atteindre l'au-delà en toute sécurité. 

 

Sarcophages sous-marins de San Pietro in Bevagna, Italie

 

À San Pietro, en Italie, une épave impressionnante d'un ancien navire romain a été retrouvée sous l'eau. On pense que le navire transportait un certain nombre de sarcophages en marbre datant du IIIe siècle après J.-C.

Environ 20 cercueils et sarcophages romains ont été retrouvés sous l'eau à cet endroit, impressionnant les historiens. Les sarcophages se trouvent à environ cinq pieds de profondeur dans les eaux de San Pietro in Bevagna, et à environ 70 mètres de la côte. 

Les cercueils sont une collection d'objets inachevés de différentes tailles et de différents poids allant de mille à six mille kilos. Certains d'entre eux sont de forme rectangulaire, tandis que les autres ont des angles arrondies.

Ces deux types de cercueils étaient courants à l'époque de l'Empire romain. Situés à proximité du rivage, l'emplacement des sarcophages pourrait être la preuve qu'un ancien port y existait autrefois. 

 

Le sanctuaire de Romulus, fondateur de la ville de Rome, Italie

 

Romulus et Rémus étaient des jumeaux qui, selon l'histoire, Rome n'existait que grâce à leurs grands efforts. Les jumeaux ont été retrouvés à l'abandon sur la rive d'une petite rivière juste après leur naissance. Ils ont été élevés par une femme inconnue qui les a trouvés à ce moment-là. Après avoir grandi, ils ont découvert la ville emblématique de Rome en 753 avant J.-C., Romulus a célébré cette découverte en se battant avec son frère et finalement en le tuant.

Un tombeau qui, selon les historiens, est dédié à Romulus, a été découvert et révélé par le Forum romain. Le sanctuaire comprend une chambre souterraine qui contient un autel et un sarcophage vide de 55 centimètres. On pense que le sarcophage appartient à Romulus.

Ce qui rend Romulus si remarquable, c'est qu'il a été responsable de la naissance politique de Rome. Bien que les chercheurs ne soient pas encore sûrs que ce site soit celui où Romulus a été enterré en raison de la disparition du corps, certains spécialistes pensent que les anciens Romains ont placé l'autel au sommet du lieu où ils croyaient que Romulus était enterré.

 

Sarcophage des conjoints, Rome, Italie

 

Le sarcophage des époux est un chef-d'œuvre de sculpture, trouvé dans l'ancienne ville de Caere, aujourd'hui connue sous le nom de Cerveteri, en Italie. C'est un sarcophage de forme humaine magnifiquement décoré. Il a été découvert grâce aux découvertes des fouilles archéologiques sur le site de la nécropole de l'ancienne Caere au cours du XIXe siècle.

Le sarcophage est aujourd'hui exposé à Rome. Il reflète également le grand talent et le dévouement d'un art appelé Terracotta à cette époque, qui était le super travail artistique pour la décoration des temples étrusques. Le sarcophage révèle également quelques informations clés sur la culture et les coutumes du peuple étrusque à cette époque.

 

Le sarcophage du roi Ahiram, Beyrouth, Lebanon

 

On pense que les Phéniciens ont des habitudes funéraires et d'enterrement similaires à celles des anciens Egyptiens. Ils avaient l'habitude d'enterrer leurs morts dans des sarcophages en pierre décorés et de les placer dans des tombes sculptées dans la roche.

Les affaires personnelles enterrées avec les morts montraient également leur croyance dans la vie après la mort, comme le faisaient les anciens Égyptiens.  

Le sarcophage du roi Ahiram, situé au musée national de Beyrouth, montre un lien avec le début de l'âge de bronze de l'histoire des Phéniciens. On pense que le tombeau date d'environ 1000 avant J.-C. Le sarcophage a été trouvé à la fin de 1923, en même temps que plusieurs tombes royales de la période phénicienne.

Un fait étonnant est que le tombeau du roi Ahiram était environ dix mètres de profondeur et qu'il a été construit dans l'une des plus anciennes villes habitées du monde entier, la ville de Byblos. Un autre fait intéressant concernant la tombe est l'inscription qui est considérée comme la plus ancienne forme d'écriture de la période phénicienne, et un exemple d'une forme complète d'alphabet phénicien. L'inscription était destinée à protéger le tombeau des voleurs.

 

Extra : Nouvelle découverte de sarcophages à Saqqara
 

La semaine dernière, le gouvernement égyptien a annoncé une autre découverte archéologique majeure, cette fois dans la nécropole de Saqqarah située à quelques kilomètres de Gizeh.

14 cercueils scellés ont été trouvés avec un âge d'environ 2500 ans, les sarcophages en bois ont encore des couleurs d'origine.

 

Blog Memphis Tours - Nouveaux articles chaque semaine !

Tours en plus
Réseaux Sociaux

Vous aimerez aussi