Parcourez l'esprit de Noël autour du monde !
Réserver maintenant

Les Périodes Mamelouke & Ottomane

Inscrivez-vous à notre newsletter
Idées de voyages
La succession de Califats Islamiques qui ont régné sur l'Egypte depuis le 7ème siècle s'acheva en 1250 après JC quand les Mamelouks prirent le pouvoir et établirent un Sultanat en Egypte qui dura jusqu'à ce qu'ils soient battus par les Ottomans en 1518. Même après que l'Egypte ne fasse plus partie de l'Empire Ottoman, les Mamelouks conservèrent le pouvoir et gouvernèrent l'Egypte jusqu'au 19ème siècle lorsque Mohammed Ali se révolta et établit une nouvelle dynastie héréditaire. Durant les siècles où les Mamelouks étaient au pouvoir, les sultans supervisèrent les plus belles pages de la grandeur égyptienne au cours du Moyen Age.

Les Mamelouks formaient la colonne vertébrale des militaires égyptiens durant le Califat Ayyoubide. Ils étaient des soldats recrutés dans les régions des Balkans et du Caucase et endoctrinés comme soldats-esclaves. Leur formation était conçue pour faire valoir leur forte allégeance à leur Sultan et au système Mamelouk, qui leur offrait un statut particulier de seigneur, supérieur aux civils égyptiens. Les Mamelouks Bahri ont été capables de s'emparer du pouvoir quand le Sultan ayyoubide As-Salah mourut contre l'armée de Croisés menée par le Roi de France Louis IX, arrivée dans le delta du Nil en 1249. Dans la confusion autour de la succession du nouveau sultan, les Bahris ont réussi à défaire l'armée des Croisés avant le nouveau Calife. Le nouveau Sultan était effrayé de l'influence des Mamelouks Bahris et tenta de les exclure de son gouvernement ; toutefois, ils y répondirent par une révolte plusieurs semaines plus tard et exigèrent leur propre contrôle.

Les Mamelouks Bahri s'établirent d'eux-mêmes au Caire et supervisèrent une des périodes les plus prospères que l'Egypte ait connue après les temps anciens. Les Mausolées des grands Mamelouks comme celui de Qala'un dans la rue Mu'izz ad-Din dans le quartier du Caire islamique comptent parmi les édifices les plus impressionnants au Caire. Cependant, les Bahris continuèrent à utiliser les Mamelouks de manière importante dans leur armée et furent eux-mêmes renversés par les Burji en 1382. Ce genre de compétitions entre différents groupes Mamelouks devint une source de faiblesse pour le Sultanat Mamelouk. Les loyautés changeantes ont souvent affecté, à cette époque, la stabilité de leur pays.

En 1517, le Sultan Selim I, de l'Empire Ottaman, saisit l'avantage de ce pouvoir et de l'emprise affaiblie des Mamelouks sur l'Egypte. Exploitant un certain avantage en matière de technologie et d'organisation, l'armée Ottomane vainquit les Mamelouks et agrandit l'autorité de l'Empire Ottoman jusqu'en Egypte. Malgré leur défaite, les Mamelouks ont été maintenus par le Sultan Ottoman comme classe dirigeante. Ils conservèrent leur position privilégiée dans la société égyptienne. Toutefois, ils n'étaient pas satisfaits de leur nouvelle position de vassaux de Constantinople. Ils essayèrent à plusieurs reprises de se dégager des Ottomans et de rétablir l'indépendance, sans succès, entre 1517 et l'invasion Française d'Egypte en 1798.